Biblio'Brousse

Ouagadougou, hivernage 2006

Préliminaires

Ouagadougou, le 6 octobre 2006

Le Biblio’Brousse a bien repris du service depuis la mi-septembre, après des vacances hautement appréciées.

Depuis donc : reprise des contacts avec les partenaires, recherche de nouvelles villes pour l’année scolaire à venir, quelques problèmes techniques à résoudre (une voiture qui a un peu trop absorbée l’eau diluvienne de la saison des pluies, un bus à rafistoler avant le grand départ (la panne de l’avant vacances n’ayant été que partiellement résolue)). Bref, une accumulations de broutilles.

Le choix de la prochaine ville est fait : ce sera Gaoua, au sud-ouest du Burkina Faso, entre les frontières du Ghana et de la Côte d’Ivoire (rien à craindre de ce côté là), en plein pays Lobbi dont on nous a prévenu (à tort ou à raison, nous le verrons sur place) qu’ils ont la réputation d’être les Corses du Burkina Faso (dixit de beaucoup de burkinabés !), seule région du pays à avoir refusé la colonisation dans le milieu du XXème siècle.

Départ pour Gaoua prévu le lundi 9 octobre, pour une ouverture des portes du Biblio’Brousse fixée au lundi suivant.

Cette newsletter est suivie du compte-rendu de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 10 août.
Depuis cette Assemblée Générale, quelques bonnes nouvelles sont venues agrémenter la rentrée.

Tout d’abord l’engagement financier effectif du Ministère des Affaires Etrangères à hauteur de 20 000 euros, concernant la prise en charge des salaires des formateurs locaux.Le recrutement de Jean-Claude Djondo, nouveau formateur relais, suite à son annonce sur le forum du site Biblio’Brousse au mois d’août. Jean-Claude travaillait jusqu’à présent dans différents cyber-cafés en tant que formateur, dispensait gratuitement des formations pour les lycéens sur Ouagadougou et est également un grand conteur (oui, acteur de théâtre et créateur de conte) qui cherche à intégrer les principes du conte pour une approche pédagogique différente. Dans le cadre de son activité de conteur, Jean-Claude a effectué de nombreux voyages, en tant qu’invité de festivals de conte et de théâtre, en Croatie, en France et au Canada.

Enfin, et ce sera la fin (pour aujourd’hui seulement, on l’espère !) du journal des bonnes nouvelles : le Biblio’Brousse a conclut un partenariat avec l’association burkinabé TICe, qui fait un travail complémentaire du Biblio’Brousse, puisqu’elle installe depuis quelques années des salles informatiques équipées d’Internet dans les lycées des villes provinciales du Burkina Faso (c’est TICe qui avait par exemple entièrement installé la salle informatique du lycée de Pô).

Les actions du Biblio’Brousse et de TICe sont donc étroitement imbriquées et il est indispensable de mettre en place une coordination de ces activités par un partenariat des associations. Ainsi le Biblio’Brousse aidera TICe dans son travail de terrain (celle-ci étant basée sur Ouagadougou et étant donc limitée dans ses actions de terrain), et TICe équipera les lycées concernés par le Biblio’Brousse.

De plus amples nouvelles photographiques vous serons données dès l’ouverture du Biblio’Brousse pour la rentrée scolaire. Affaire à suivre…

Classé dans : Médiathèque

Introduire l’ordinateur et les nouvelles technologies comme un rouage de son propre système, comme le préconisait Joseph Ki-Zerbo, permet de donner à tous la possibilité d’accéder à l’information, d’améliorer ses opportunités d’emploi et de s’ouvrir sur le monde.

Le Biblio’Brousse est un bus culturel multimédia proposant depuis 2005 une formation informatique et multimédia aux lycéens et au grand public des villes rurales du Burkina Faso.

A ce jour, plus de 7200 personnes ont été formées par l’association Biblio’Brousse, dont la majorité à moins de 25 ans.

Lire la suite »

Vous devez mettre à jour votre FlashPlayer pour voir les vidéo du site.

Page du film >>

272